Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 10:11

Giacomo Meyerbeer

Jakob Liebmann Meyer Beer, compositeur allemand né le 5 septembre 1791 à Tasdorf (près de Berlin) et mort le 2 mai 1864 à Paris.

Ses œuvres sont considérées comme fondatrice du « Grand opéra français ».

Bénéficiant d’une large éducation, il apprend très tôt le piano avec Franz Lauska et Muzio Clementi, joue en public dès l’âge de 11 ans et acquiert très vite une réputation de pianiste brillant.

Entre 1805 et 1807, il étudie la composition avec Carl Friedrich Zelter (professeur de Felix Mendelssohn) et Bernhard Anselm Weber (directeur de l’Opéra de Berlin).

Le 26 mars 1810 est créé sa première œuvre Der Fischer und das Milchmädchen au Théâtre royal de Berlin.

Il se rend à Darmstadt pour recevoir l’enseignement de l’abbé Vogler jusqu’en 1811. Il a pour compagnon d’étude Carl Maria von Weber, avec lequel il nouera une profonde et durable amitié.

L’oratorio Gott und die Natur est créé à Berlin le 8 mai 1811.

L’opéra Jephtas Gelübde est créé à Munich le 23 décembre 1812.

Le singspiel Wirt und Gast, oder Aux Scherz Ernst est créé le 6 janvier 1813 à Stuttgart.

En 1815, il se rend en Italie où il assiste à une représentation de Tancredi de Rossini. Il compose une cantate pastorale Gli amori di Teolinda (1816), puis des opéras qui lui assurent une notoriété croissante : Romilda e Costanza (1817), Semiramide riconosciuta (1819), Emma di Resburgo (1819), Margherita d’Anjou (1820), L’esule di Granata (1822) et enfin Il crociato in Egitto (1824).

Meyerbeer s’installe à Paris où il a préféré suivre Rossini plutôt que de rester en Italie.

Le 21 novembre 1831 est joué l’opéra Robert le Diable, considéré comme l’ « un des plus grands triomphes de tous les temps ». L’œuvre pose les bases du « Grand Opéra » dont les principales caractéristiques sont d’être un drame sur fond historique, aux situations théâtrales tragiques, avec des décors et des ballets fastueux ; style dans lequel nombre de compositeurs se sentent désormais obligés de faire leurs preuves.

Le 29 février 1836, l’opéra Les Huguenots remporte un triomphe encore plus absolu.

Le 11 juin 1842, l’empereur Frédéric-Guillaume IV le nomme directeur général de la musique de Prusse (il sera démis de ses fonctions le 26 novembre 1848) et prend la suite de Gaspare Spontini à la direction de l’Opéra de Berlin.

Le 7 décembre 1844, le singspiel Ein Feldlager in Schlesien (Un camp en Silésie) est produit.

Le 19 septembre 1846, la musique de scène Struensee est produite.

Le 16 avril 1849, l’opéra Le Prophète est créé. Sa santé commence à se détériorer et il passera désormais chaque automne dans la ville thermale de Spa.

Le 16 février 1854 est créé l’opéra-comique L’Étoile du Nord.

Le 4 avril 1859, l’opéra-comique Le Pardon de Ploërmel ou Dinorah est produit.

Il compose la Fest-Ouvertüre im Marschstyl pour l’Exposition universelle de Londres de 1862 et se rend en Angleterre à cette occasion.

Le 28 avril 1865, l’opéra L’Africaine est joué, à titre posthume.

Meyerbeer meurt dans la nuit du 2 mai 1864.

   

 

Source : http://fr.wikipedia.org

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Thierry-alias-Jean-Philippe - dans Biographies de compositeurs

Présentation

  • : Le blog de Thierry alias Jean-Philippe
  • Le blog de Thierry alias Jean-Philippe
  • : Etude du piano et de la musique classique (baroque) depuis novembre 2004 (début à 39 ans). Présentation, biographies de compositeurs, biographies de personnages importants, lexiques des termes musicaux, instruments de musique, divers articles musicaux, morceaux enregistrés, vie quotidienne, albums photos
  • Contact

Thierry alias Jean-Philippe :

 

J’ai débuté l’étude du piano et réappris en totalité le solfège à partir de novembre 2004 (piano débuté à 39 ans) car les derniers cours de musique remontent au collège !

Bien que mes intérêts soient tournés vers la musique classique (notamment baroque), mes goûts musicaux sont éclectiques.

Mon vrai prénom est Thierry. Mon pseudonyme vient du fait que je suis un grand admirateur du compositeur français de musique baroque : Jean-Philippe RAMEAU (1683 - 1764) ; d'où le nom Thierry-alias-Jean-Philippe.
Je dispose d’un piano droit Yamaha C109 ainsi que d’un clavier dynamique de 76 touches me permettant d’interpréter des morceaux à l’orgue et au clavecin.

 

Dans mon blog, vous trouverez les catégories d’articles suivant :

 

-         Une présentation plus détaillée,

-         Une galerie de portraits,

-         Des biographies de compositeurs, de pianistes, de clavecinistes,

-         Mon compositeur de prédilection Jean-Philippe RAMEAU (biographie et extraits musicaux de ces principales œuvres),

-         Le style baroque

-         La « Querelle des Bouffons »,

-         Des biographies de personnages importants,

-         Les termes musicaux,

-         Les cadences plagales et parfaites au piano,

-         Les instruments de musique,

-         Divers articles musicaux,

-         Les sites internet dédiés à la musique,

-         Des variétés,

-         Mes morceaux enregistrés au piano,

-         Drapeaux & hymnes nationaux,

-         Des lieux,

-         Vie quotidienne,

-         Proverbes,

-         Locutions latines et étrangères,

-         Des images pieuses,

-         De l’humour,

-         Divers articles scientifiques,

-         Des articles sur la comptabilité et la gestion.

 

Recherche

Archives

Articles Récents